A l’occasion d’une entrevue que Colin Teramura (instructeur au studio de sculpture Northern Cultural Expression Society de Whitehorse) m’a accord?e, ?j’ai pris conscience de l’impact que le projet du Totem de Gu?rison a eu tant sur les sculpteurs que sur les survivants des pensionnats.

Presque 1 an et demi apr?s l’?dification du totem, j’ai donc appris certains ?l?ments qui rendent cette aventure compl?tement atypique. Plus j’y pense et plus je suis certaine que mon implication dans ce projet a chang? ma vision du monde et a d?clench? toutes sortes d’?v?nements plus que b?n?fiques pour moi.

Voici donc en exclusivit? les paroles du sculpteur Colin:

“Le Totem a ?t? l’un des plus gros projets du studio de sculpture. Tout a d?but? par une petite subvention de la commission de V?rit? et R?conciliation charg?e d’enqu?ter sur les effets d?vastateurs du syst?me des ?coles r?sidentielles autochtones au Canada. Nous n’avions jamais fait de projet d’une telle ampleur auparavant. Nous ne savions pas vraiment dans quoi nous nous engagions. Ce fut un projet compl?tement fou. Nous voulions vraiment sculpter ce totem pour les survivants des ?coles r?sidentielles. Lorsque nous avons d?but? la sculpture, les survivants ont commenc? ? venir nous voir et nous raconter leurs histoires. Ils partageaient avec nous leurs souvenirs et exp?riences et nous avouaient qu’ils n’en avaient jamais parl? ? qui que ce soit auparavant; ils ne savaient pas pourquoi ils en parlaient aux sculpteurs. C’?tait clair que le projet nous d?passait compl?tement !

Lorsque nous avons commenc? ? r?fl?chir au design final du totem, nous pensions sculpter un enfant sans t?te ou une rivi?re de larmes. Mais les survivants nous ont indiqu? que ce genre de design repr?sentait un totem qui pleure. Or nous voulions faire un totem de gu?rison et non un totem de tristesse et de douleur. Nous avons donc chang? notre id?e initiale et d?cid? de sculpter tous les membres d’une m?me famille r?unie au sein du totem. Les commentaires furent positifs ? partir de ce moment l?. Pour les jeunes sculpteurs impliqu?s dans le projet ce fut un exemple fort de ce qu’ils ?taient capables d’accomplir. Ces gamins sont maintenant connect?s, gr?ce ? leurs mains, ? leur propre histoire. Ils se sont engag?s dans leur histoire et ont transform? l’acte de sculpter en un acte politique. “

Site d?di? au Totem:

http://pedalemoinsvite.org/minisite/totem/

Article au sujet des c?r?monies d’?dification au mois de Novembre 2012:

http://pedalemoinsvite.org/2012/11/healing-totem-raising/

Site de la Commission de V?rit? et R?conciliation:

http://www.trc.ca/websites/trcinstitution/index.php?p=15

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Comments

comments

%d bloggers like this: